8 mars : focus sur 3 actions du Conseil de l’égalité femmes-hommes

Nantes Métropole, dans Egalité, santé, solidarité, le 9 mars 2020

droits-femmes800-resize800x450.jpg

Le Conseil de l’égalité femmes-hommes (CEFH) rassemble des associations, des actrices et acteurs économiques, des institutions, des citoyennes et des citoyens.

Ce conseil est le lieu de la co-construction de la politique publique égalité femmes-hommes par l’organisation d’ateliers participatifs sur différents thèmes. Ils permettent d’impulser, de construire, d’enrichir, de suivre, voire d’évaluer les projets et démarches développés par la Ville de Nantes.

Chaque année, le mois de mars à Nantes est riche en initiatives : dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, des actrices et acteurs membres du CEFH proposent des débats, des ateliers, des spectacles, des projections, des expositions. Autant d’événements pour sensibiliser, rendre visibles et dénoncer les inégalités, et faire progresser les combats pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, focus sur 3 actions du Conseil de l’égalité femmes-hommes.

Le « droit à la ville » pour toutes et tous, de jour comme de nuit

Le Conseil de l’égalité femmes-hommes et le Conseil nantais de la nuit ont engagé une démarche conjointe pour comprendre la manière dont les Nantaises et les Nantais vivent l’espace public la nuit, notamment du point de vue de l’égalité. Un diagnostic en marchant a contribué à mieux comprendre les usages de chacune et chacun et d’identifier des axes de travail.

Parmi les exemples : l’arrêt à la demande pour les usagères du bus la nuit, le lancement des cafés citoyens pour renforcer le sentiment de sécurité la nuit, l’intégration des enjeux d’égalité femmes-hommes dans le réaménagement de la place de la Petite-Hollande.

En 2019, ces démarches ont nourri l’appel à projet «  Les temps de la nuit  » en intégrant l’enjeu de la cohabitation femmes-hommes la nuit dans l’espace public et l’attention aux publics vulnérables, en particulier les femmes sans abri ou en situation de prostitution.

Entreprise : nom féminin

Le Conseil de l’égalité femmes-hommes a organisé un atelier citoyen pour comprendre les besoins spécifiques des créatrices d’entreprises et ouvrir des pistes d’actions en ce sens.

  • La sensibilisation pour encourager les femmes à s’engager avec par exemple des campagnes de communication et une offre dédiée aux femmes entrepreneures dans les salons professionnels.
  • L’accompagnement des femmes dans leur projet de création. Elles peuvent aujourd’hui s’appuyer sur un réseau de marrainage et le dispositif Osez entreprendre en appui aux habitantes des quartiers nantais.

Noms de rues : place aux femmes !

Les noms des rues et des équipements publics inscrivent sur le territoire, dans le temps long, l’histoire et les mémoires qui font les identités de la ville.

Un atelier a rassemblé des Nantaises et des Nantais pour s’interroger sur la reconnaissance de la place et du rôle des femmes dans l’histoire de la société. Depuis, les nouvelles dénominations à Nantes sont à 60–70 % féminines.

Pour aller plus loin