3607 contributions en ligne en 3 mois pour l’évaluation « La rue pour tous »

user.username Nantes Métropole, le 20 octobre 2020

article201020.png

La consultation numérique « La rue pour tous » sur les aménagements provisoires est désormais close. Vous avez été très nombreux à contribuer et nous vous en remercions !

3607 contributions pour enrichir l’évaluation

Du 15 juillet au 15 octobre 2020, Nantes Métropole a reçu au total 3607 contributions : 662 propositions principales qui ont suscité 2945 commentaires.

Ces contributions sont très riches et souvent argumentées. Elles témoignent de l’envie des citoyens de contribuer à  la vie démocratique sur un sujet qui les concerne au quotidien. Elles ont soulevé de vifs débats et ont nécessité dans quelques cas seulement un travail de modération. 

Toutes les contributions seront lues et mises à profit de l’évaluation ! Elle permettront aux citoyens-évaluateurs, aux partenaires associatifs et aux agents de Nantes Métropole d’affiner leurs points de vue sur la mise en oeuvre de la politique publique des mobilités et sur les aménagements qui l’accompagnent.

Une majorité de contributions sur les aménagements cyclables

Plus de la moitié des contributions (59 %) portent sur les aménagements cyclables, 15 % sur les zones piétonnes et les zones de rencontre, 9 % sur le passage de la ville de Nantes à 30 km/h et 2 % sur les stationnements vélo provisoires.

Les aménagements qui ont suscité le plus de contributions sont les aménagements cyclables du quai de la Fosse, du pont Anne-de-Bretagne et la piétonnisation du pont Saint-Mihiel. 

Comment se poursuit l’évaluation ?

Le travail d’évaluation se poursuit pour les acteurs impliqués : 

  • des enquêtes sur site ont eu lieu en août et septembre auprès des usagers ;
  • plusieurs observations sur site ont été effectuée courant octobre par des personnes en situation de handicap issues des Conseils métropolitain et nantais de l’accessibilité universelle afin d’évaluer l’accessibilité de ces aménagements provisoires ;
  • la communauté des citoyens-évaluateurs mène également des observations sur une quinzaine d’aménagements ;
  • le groupe de suivi rassemblant associations de mobilités et associations de commerçants s’intéresse aux première tendances liées au passage de la ville de Nantes à 30 km/h ;
  • les services techniques de Nantes Métropole rassemblent et analysent les données disponibles.

L’ensemble de ces analyses permettront d’adresser dès décembre des préconisations aux élus. 

Les décisions politiques sur le développement de la politique publique des mobilités et les aménagements à conserver, adapter ou supprimer seront annoncées en janvier 2021.