La rue pour tous : évaluation des aménagements provisoires

Présentation

Nantes Métropole souhaite évaluer la mise en place des aménagements provisoires sur l'espace public. Cette démarche permettra de définir les aménagements à pérenniser, les adaptations à réaliser et les conditions à respecter dans la mise en œuvre d’aménagements futurs.

Avec le déconfinement, la reprise progressive des activités invite à une reprise des déplacements au sein de la métropole qui n'est pas sans poser de questions : distanciation physique dans les transports en commun, retour à une préférence pour les transports individuels et notamment la voiture... La Ville de Nantes et Nantes Métropole ont agi dès le 29 avril 2020 pour accélérer la pratique de la marche à pied et du vélo en ville et ainsi proposer des alternatives à la voiture et aux transports en commun.

Un plan d’actions, appelé piéton-vélo, permet déjà de mettre en œuvre rapidement et de façon peu coûteuse des aménagements provisoires. Ces aménagements répondent également à des attentes exprimées par des riverains, en donnant plus de place aux liaisons douces pour une circulation apaisée.

Découvrir les 4 catégories des aménagements provisoires

Que veut-on évaluer ?

Qui dit aménagements provisoires, dit évaluation. 

Les citoyens sont invités à y participer à travers la démarche "La rue pour tous", dans le cadre de la politique publique des déplacements doux, et en lien avec les objectifs du plan de déplacement urbain. Les conclusions de cette évaluation permettront de définir les aménagements à pérenniser, les adaptations à réaliser et les conditions à respecter dans la mise en œuvre d’aménagements futurs déclinés selon ces 4 thématiques :

  • les aménagements cyclables ;
  • les stationnements vélo ;
  • la piétonnisation de rues et de zones spécifiques (à proximité des commerces et des écoles par exemple) et la mise en place de zones de rencontre à 20km/heure ;
  • la mise en zone 30km/heure de la ville de Nantes.

Les modalités du débat

Tout citoyen peut participer à cette évaluation. Deux possibilités s'ouvrent à vous :​

Première possibilité : vous candidatez pour participer à une communauté de citoyens-évaluateurs. Au sein d’un groupe, vous observerez, analyserez, évaluerez les aménagements mis en place pour émettre un avis citoyen argumenté. Cet avis fera l'objet d'un débat en novembre 2020 et éclairera la décision des élus pour une mise en oeuvre des préconisations en 2021.

La candidature à la communauté des citoyens évaluateurs est maintenant terminée. Rendez-vous à la rentrée pour les premiers ateliers.

Deuxième possibilité : vous déposez une ou plusieurs contributions en ligne entre le 15 juillet et le 15 octobre 2020. Les contributions déposées dans cet espace seront ensuite analysées par la communauté de citoyens-évaluateurs, et seront prises en compte dans leur évaluation des aménagements provisoires.

Contribuer en ligne à l'évaluation

Par ailleurs, un comité de suivi avec les acteurs associatifs du commerce et de la mobilité est déjà en place pour recueillir leurs avis et attentes.

A quoi va servir votre contribution ?

L’avis citoyen viendra nourrir un séminaire rassemblant citoyens, associations et institutions pour partager les principaux enseignements de l’évaluation. Ce sera aussi l’occasion d’élaborer des préconisations pour la pérennisation des aménagements provisoires (abandon, pérennisation saisonnière ou permanente, pistes d’amélioration…).

Ces différents points de vue seront restitués dans un rapport final remis aux élus fin 2020.

Les avis ainsi exprimés par les citoyens aideront à la prise de décision des élus et contribueront à l’évolution de la politique métropolitaine en faveur des mobilités, pour une mise en oeuvre en 2021.

Pour aller plus loin

Actualités 1

  • piéton.jpeg

    La rue pour tous : participez à l’évaluation des aménagements provisoires

    Le 10 juillet 2020 par Nantes Métropole

    Nantes Métropole souhaite évaluer la mise en place des aménagements provisoires sur l’espace public. Jusqu’au 22 juillet, les habitants de la métropole peuvent rejoindre un groupe de citoyens-évaluateurs et pourront déposer, à partir du 15 juillet, une contribution en ligne.

Participants 262 Inviter