La rue pour tous : évaluation des aménagements provisoires

Présentation

Nantes Métropole souhaite évaluer avec les citoyens et les acteurs du territoire la mise en place des aménagements provisoires sur l'espace public. Cette démarche permettra de définir les aménagements à pérenniser, les adaptations à réaliser et les conditions à respecter dans la mise en œuvre d’aménagements futurs.

Les différentes étapes de déconfinement en lien avec la crise sanitaire du Covid-19 ont appelé la Ville de Nantes et Nantes Métropole à agir dès le 29 avril dernier pour accélérer la pratique de la marche à pied et du vélo en ville.

Un plan d’actions, appelé piéton-vélo, a permis de mettre en œuvre des aménagements provisoires pour proposer des alternatives aux transports en commun et à la voiture et permettre une circulation plus apaisée.

Au  total, 26 aménagements provisoires ont été mis en place, qui se déclinent en 4 catégories : 

  • les axes cyclables ;
  • les stationnements vélo ;
  • les piétonnisations de rues et de zones spécifiques (à proximité des commerces et des écoles) et la mise en place de zones de rencontre limitées à 20km/heure ;
  • la mise en zone 30km/heure de la ville de Nantes.

Découvrir les 4 catégories des aménagements provisoires

Que veut-on évaluer ?

Qui dit aménagements provisoires, dit évaluation. 
L’évaluation a pour point de départ un questionnement autour de trois grandes questions :

  • Quelles est l’efficacité et la pertinence de ces aménagements ?
  • Quels sont les effets, positifs et négatifs, de ces aménagements ?
  • Est-il opportun de pérenniser ces aménagements ? Et à quelle conditions ?

Elle suit la méthode préconisée par la Société Française de l’Évaluation, en particulier les principes de :

  • transparence, en rendant publics les résultats des travaux ; 
  • pluralité, en prenant en compte la diversité des points de vue ;
  • distanciation, en assurant l’impartialité de la conduite des évaluations ;
  • respect des personnes, en assurant le respect des opinions, des règles de confidentialité et de droits individuels.

Les modalités du débat

La méthode de l’évaluation vise à rendre objectifs les usages et les effets des aménagements provisoires, et à permettre l’expression de l’ensemble des points de vue.

La contribution des techniciens s’appuie sur des données techniques (comptage, temps de trajets, etc.) et des avis d’agents des services de la Ville de Nantes, de Nantes Métropole ou de partenaires (Semitan, CEREMA).

Le groupe de suivi des aménagement est composé d’associations intervenants dans le domaine de la mobilité et d’associations de commerçants. Il mène un travail spécifique sur le passage de la ville de Nantes à 30 km/h.

Des membres issus du Conseil métropolitain de l’accessibilité universelle vont observer certains aménagements et rendre un avis sur leur accessibilité.

Tout citoyen peut participer à cette évaluation. ​

Une communauté de 40 citoyens-évaluateurs a été constituée pour produire un avis citoyen sur ces aménagements provisoire. Elle a été recrutée par candidature. La sélection des candidat·es s’est effectuée en vue d’obtenir une diversité de profils au regard des critères suivants : genre, âge, catégorie socioprofessionnelle, habitudes de mobilité et lieu de résidence.

Cette communauté produira son avis à partir d’éléments issus des contributions numériques des autres citoyens, d’éléments issus de l’enquête sur site par le prestataire et de leurs propres observations sur 15 sites. Ces observations sont prévues courant octobre. 

Tous les citoyens sont invités à déposer une ou plusieurs contributions en ligne entre le 15 juillet et le 15 octobre 2020. Les contributions déposées dans cet espace seront ensuite analysées par la communauté de citoyens-évaluateurs, et seront prises en compte dans leur évaluation des aménagements provisoires.

Contribuer en ligne à l'évaluation

Le calendrier de l'évaluation

  • septembre à novembre 2020 : collecte de l’ensemble des données, contributions et avis ;
  • 21 novembre : séminaire des participants à l’évaluation pour partager les principaux constats et élaborer des pistes de préconisation ;
  • Début décembre : présentation des principaux résultats de l’évaluation ;
  • Courant décembre : instruction par les services des préconisations générales et analyses propres à chaque aménagement ;
  • Fin décembre : temps politique d’arbitrage sur les aménagements à conserver/supprimer/adapter et les réponses à apporter aux préconisations générales ;
  • Mi-janvier 2021 : annonces des décisions politiques ;
  • Fin janvier : restitutions de la démarche auprès des participants et auprès du grand public et formalisation du rapport final.

A quoi va servir votre contribution ?

Les contributions citoyennes et l’avis de la communauté des citoyens-évaluateurs citoyen viendront nourrir un séminaire de partage rassemblant citoyens, associations et institutions pour partager les principaux enseignements de l’évaluation. Ce sera aussi l’occasion d’élaborer des préconisations pour la pérennisation des aménagements provisoires (abandon, pérennisation saisonnière ou permanente, pistes d’amélioration…).

Ces différents points de vue seront restitués dans un rapport final remis aux élus fin 2020.

Les avis ainsi exprimés par les citoyens aideront à la prise de décision des élus et contribueront à l’évolution de la politique métropolitaine en faveur des mobilités, pour une mise en oeuvre en 2021.

 

Pour aller plus loin

Actualités 5

Voir tous les articles

Participants 708 Inviter