Top départ pour le Grand débat sur la « Fabrique de nos villes »

Nantes Nantes Métropole, dans Grand débat Fabrique nos villes, le 8 mars 2023

NM157825.jpg

C’est le quatrième Grand débat métropolitain après la Loire, la transition énergétique et la longévité. Johanna Rolland, présidente de la métropole, a officialisé son lancement le lundi 6 mars devant 150 participants. Durant 125 jours, la « Fabrique de nos villes » sera débattue par les citoyens et professionnels pour inventer, ensemble, la vie de demain. Place désormais à l’expression de chacune et chacun, sous l’œil d’un comité citoyen, garant de la bonne tenue des échanges.

Salle comble ce lundi soir dans les toutes nouvelles Halles 1 et 2 sur l’Île de Nantes. Quelque 150 professionnels, aménageurs, bailleurs sociaux, associations environnementales ou du cadre de vie, représentants du monde culturel, de la presse et citoyens avaient répondu présents pour découvrir les contours du nouveau Grand débat métropolitain « Fabrique de nos villes. Ensemble, inventons la vie de demain ». « Face au changement climatique, au défi du vieillissement, aux mutations du travail, demain n’attend pas, a insisté Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, au coté des 4 élus pilotes de la démarche. Nous devons repenser nos manières de fabriquer la ville, nos villes, pour garder la maîtrise collective de notre destin commun. »

Objectif : une ville plus écologique et solidaire pour tous

La métropole œuvre déjà à une ville plus écologique et solidaire : projet démonstrateur de la ville durable à Pirmil-les Isles, réemploi des matériaux sur la caserne Mellinet, place du piéton dans la rénovation des centre-bourgs de Bouguenais ou de Mauves-sur-Loire. « Nous prévoyons aussi de réduire la place de la voiture et le zéro artificialisation nette d’ici 2030, tout en assurant la construction de 6000 logements par an, dont 2000 logements sociaux » a souligné Johanna Rolland. Il s’agit donc de trouver des solutions viables pour continuer à accueillir de nouveaux habitants, un chemin qualifié de «  bifurcation écologique et sociale ».

125 jours pour s’informer et débattre

Déplacements, nature en ville, habitat, proximité… Pour s’informer, s’exprimer et participer à ce débat, les possibilités sont multiples : un cycle d’auditions publiques (la première aura lieu le 14 mars avec le philosophe Thierry Paquot, à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes), des balades urbaines, des ateliers citoyens, des événements labellisés, une offre pour les acteurs professionnels sous forme d’atelier PRO pour relever les défis urbains de demain … sans oublier les classiques contributions individuelles et cahiers d’acteurs. Pour la première fois, le Grand débat ira chercher le regard de toutes les générations, dont celui des plus jeunes, pour penser une ville à hauteur d’enfants. Chacune et chacun peut d’ores et déjà consulter le document socle, rédigé avec le concours de l’agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) : il pose les faits, les chiffres et permet de lancer les discussions en toute connaissance de cause.

Un comité de citoyens garant de la démarche

En fin de séquence, les élus ont confié les clés à un comité de citoyens tiers garants. Désignés par les 7 groupes politiques de Nantes Métropole, Antoine, Bruno, Delphine, Dominique, Gilberte, Isabelle et Lény auront à cœur d’assurer la sincérité et la transparence des débats. Ils seront également chargés de prendre connaissance des contributions et de veiller à la sincérité et à l’indépendance du rapport final du débat qui sera remis aux élus à l’automne 2023. « Merci d’accepter de prendre du temps sur vos vies, a remercié Johanna Rolland. Je vous garantis qu’à aucun moment nous ne ferons intrusion dans vos échanges. » Place maintenant aux premiers échanges et points de vue.  

ad9b436b9fdd9039649b55df177e67ba3ea82546.jpeg 998692cf08e91d53724de6a9d79e7d21a27e0698.jpeg
2300baeaff55dc145fd3ac8c9c58907e7fcc235f.jpeg 7023c638cda569d6379312acb73a0fe7e36ee794.jpeg

Pratique : Retrouvez toute l’information et l’offre de participation du Grand débat « Fabrique de nos villes. Ensemble, inventons la vie de demain  ».


© Crédit photo – Thierry Mezerette pour Nantes Métropole.