Retour sur les 4 rendez-vous de la Semaine de la Transition Energétique

user.username Nantes Métropole, le 25 avril 2019

SemaineTE_avril19.jpg

Du 28 mars au 4 avril, l’équipe de la Mission Animation de la Feuille de route de la Transition Energétique proposait une série de rendez-vous autour des enjeux climatiques et des territoires durables.
L’occasion également de lancer son Bureau de la Terre et le cycle des Midis de la Transition. Retour sur ces 4 rendez-vous de la transition…

Repenser les toits utiles, manger des bananes cueillies au Jardin des Plantes de Nantes, changer le monde le temps d’une soirée ou faire le point sur l’avancée des engagements de la transition énergétique, pendant une semaine, la métropole nantaise s’est interrogée, s’est amusée aussi, et a partagé de nombreuses expériences autour de la transition énergétique.

Un Midi sur les toits

Profiter d’une pause déjeuner pour découvrir de nouveaux projets, des solutions innovantes ou des retours d’expériences encourageants, telle est la mission des Midis de la Transition.
Ce nouveau cycle de rendez-vous a démarré sur les toits de l’Eureka, sur l’Île de Nantes où une centaine d’acteurs de la transition se sont rassemblés pour (re)penser nos toitures. Ces espaces souvent oubliés, peuvent s’avérer très utiles pour la transition : toits solaires, toits végétalisés, toits jardins partagés, toits rénovés et optimisés dans le cadre de nouveaux projets urbains :

  • Nantes Métropole et ses témoignages d’agents sur les projets d’installations photovoltaïques terminés / en cours / à venir sur les toitures publiques
  • CoWatt et ses communautés citoyennes fortement impliquées pour développer des centrales photovoltaïques sur la métropole
  • See You Sun et ses installations d’ombrières photovoltaïques compatibles avec des bornes de recharges électriques
  • Armor et son innovation en matière de films photovoltaïques
  • La Poste Immobilier et son projet de centrale photovoltaïque en auto-consommation
  • L’ADIVET et Topager pour leur travail de recommandations techniques, d’expertises et de retours d’expériences d’acteurs pour la valorisation des toitures terrasses en termes de végétalisation à vocation esthétique, de loisirs ou productive
  • BioTFull et son un projet de ferme aquaponique dans le cadre du Grand Débat, déjà installée sur le toit du bâtiment New’R
  • La Sauge et son projet de petite ferme urbaine sur toiture dans le cadre du projet des 5 ponts    
  • Farmbot  et son robot Open-Source conçu pour rendre un potager autonome. A découvrir prochainement sur le toit de la Cantine numérique de Nantes.
  • Ecotropy et son projet de toiture-serre, quartier Nantes Nord
  • Nantes Métropole Habitat et son projet d’installation photovoltaïque en autoconsommation collective sur le quartier de Malakoff

Les échanges se sont poursuivis autour d’un buffet bio et local, sur la terrasse du toit nantais…

Un poisson qui sentait bon la banane !

Le 1er avril, les nantais étaient invités à cueillir la première récolte de bananes du Jardin des plantes de Nantes. Derrière l’incontournable poisson d’avril, une ambition, interpeller les habitants sur les enjeux climatiques et les inviter à échanger, dès le lendemain sur les engagements de la transition énergétique à tenir au plus vite, maintenant.

Une soirée pour changer le monde

Près de 600 personnes se sont retrouvées mardi 2 avril à la Cité des congrès pour changer le monde… ou presque ! Sur scène, Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole et maire de Nantes, Pierre Cannet, co-directeur des programmes du WWF France, des représentants d’Energy Allies avec de villes américaines et allemande ainsi qu’un panel d’acteurs économiques locaux ont présenté leurs actions, choix et innovations pour permettre enfin la transition des territoires.

 

Et une dernière matinée, point d’étape sur la feuille de route

Plus de 400 jours après l’adoption de la feuille de route de la Transition Énergétique, l’ensemble des acteurs s’était donné rendez-vous à l’Ensa pour faire le point sur l’avancée des 33 engagements. La matinée proposait deux tables rondes, autour des 3 singularités de la transition énergétique « à la nantaise » : une transition pour 100% des habitants, un territoire 100% ressources et une transition 100% citoyenne. Ainsi que des présentations d’actions concrètes et locales pour un territoire durable.