Quelle place pour la publicité en ville ? Ce qui va changer, demain, à Nantes Métropole

user.username Nantes Métropole, le 10 décembre 2021

pub1.png

Les élus de Nantes Métropole apportent une réponse à l’atelier citoyen installé en décembre 2020 sur « la juste place de la publicité dans la ville ».

28 citoyens tirés au sort ont mené une réflexion soutenue pendant plusieurs mois. À partir de sources diversifiées, ils ont cherché à rééquilibrer les points de vue sur un sujet souvent controversé.

Lors d’une séance dédiée le 20 avril 2021, le groupe citoyen a remis son avis aux élus, Pascal Pras et Christelle Scuotto-Calvez, vice-présidents de Nantes Métropole, respectivement chargé de l’urbanisme durable et du dialogue citoyen.

Découvrir les messages clefs de l’avis citoyen


La collectivité s’engage : la réponse à l’avis citoyen

Le groupe citoyen a formulé un avis autour de 8 préconisations auxquelles la collectivité apporte une réponse étayée.

Une nouvelle gestion de la place de la publicité : volontariste, équilibrée et partagée

Nantes métropole a souhaité engager une réflexion approfondie à la fois partagée avec les parties-prenantes et les communes et aussi concertée avec les citoyens pour refonder la juste place de la publicité dans la ville. Pour mettre en oeuvre cette nouvelle gestion de la publicité sur son territoire, en phase avec de nouvelles attentes, qu’elles soient environnementales ou paysagères, Nantes Métropole s’engage et mobilise des leviers structurants : l’élaboration de son premier Règlement de La Publicité Métropolitain : co-construit avec les maires et applicable dans les 24 communes, l’ouverture d’une renégociation du contrat de mise à disposition des mobiliers urbains, la mobilisation du pouvoir de police des maires pour faire respecter les nouvelles règles.

Les actions phares

  1. enlèvement, au total, de 1000 dispositifs publicitaires existants sur toute la métropole
  2. arrêt du déploiement des panneaux numériques prévus au contrat de mobiliers urbains (46 mobiliers)
  3. interdiction de toute publicité à 50 mètres autour des écoles : maternelle jusqu’au collège
  4. extinction nocturne de 24h à 6h pour l’ensemble des dispositifs : enseignes et vitrines des commerces, panneaux …
  5. augmentation de la visibilité des informations institutionnelles et culturelles
  6. création d’une rubrique « affichage publicitaire » dans Nantes dans ma poche

Découvrir toutes les actions phares la réponse de la collectivité