Conseil nantais de l’égalité femmes-hommes : une visite en avant-première de Citad’elles !

user.username Nantes Métropole, dans Egalité, santé, solidarité, le 19 novembre 2019

article_visitecitadelles.jpg

Le 9 novembre 2019, une quarantaine de membres du Conseil nantais de l’égalité femmes hommes (CEFH) ont visité les locaux de Citad’elles, le nouveau lieu d’aide et d’accompagnement des femmes victimes de violences, un projet construit en concertation étroite avec les acteurs associatifs du territoire.

Citad’elles ouvre ses portes le 25 novembre sur l’Ile de Nantes pour accueillir, 24h/24 et 7j/7, les femmes victimes de violences (physiques, psychologiques, sexuelles, conjugales, etc.) ainsi que leurs enfants. Soutenir, informer, accompagner : une équipe pluridisciplinaire de professionnels construira avec les femmes un parcours de sortie des violences et de reconstruction.

Un projet de centre unique et concerté

L’idée de ce centre, unique en France par son approche, a été imaginée par quatre associations (SOlidarité femmeS, SOS Inceste et Violences Sexuelles, L’Oasis et Question Confiance). La Ville de Nantes a ensuite porté le projet à partir de 2014 en impliquant étroitement les associations membres du CEFH engagées auprès des femmes victimes de violences. Des ateliers de concertation ont été organisés pour esquisser les missions et le fonctionnement  du futur centre. Les préconisations en matière d’emplacement ont été reprises pour choisir le site : proche du CHU et des transports en commun, avec un dispositif d’accès hautement sécurisé.

Un point d’étape sur l’avancée de ce projet a été réalisé à chaque séance plénière du CEFH. Avant son ouverture, les membres du CEFH ont été invités à découvrir les locaux de Citad’elles. Cette proposition visait à rendre compte de la réalisation de projet mais aussi à faire connaître les missions de Citad’elles auprès de ceux qui pourraient être amenés à orienter une femme victime de violences.

La visite du Conseil nantais de l’égalité hommes-femmes

Le 9 novembre, une quarantaine de personnes était présente au 7ème étage de l’immeuble du 8 boulevard Vincent Gâche.

Les visiteurs ont été sensibles à l’attention portée à l’aménagement des locaux traités comme un lieu de vie pour faire de Citad’elles un espace chaleureux et rassurant. En effet, l’architecte s’est appuyée sur l’expérience et les suggestions des associations pour construire les différents espaces (accueil, consultation, ressourcement, etc.) et matérialiser un parcours de sortie des violences et de reconstruction. Jusque dans les moindres détails : beaucoup de coussins à serrer pour se réconforter ou se reposer, des petits miroirs pour permettre aux femmes de se recoiffer ou se remaquiller après un entretien difficile, un espace pour les enfants à proximité de l’espace d’attente séparé par une cloison-bibliothèque pour permettre aux mères et aux enfants de garder un œil l’un sur l’autre…

Les 22 et 23 novembre, des journées inaugurales précéderont l’ouverture de Citad’elles. Le programme invite à s’informer, échanger et renforcer les partenariats pour agir ensemble contre les violences faites aux femmes. Il a été construit en étroite collaboration avec les associations et partenaires locaux.