À Vertou, la chaussée des Moines dévoile son nouveau visage

user.username Nantes Métropole, le 11 mai 2022

chausseemoines-800.jpg

La chaussée des Moines et le parc de la Sèvre, après concertation, ont été réaménagés pour restaurer le patrimoine, mettre en valeur la biodiversité et favoriser les mobilités douces. La première partie du site était inaugurée vendredi 6 mai.

La digue millénaire et son cadre verdoyant en font un lieu de promenade prisé des habitants de la métropole. La chaussée des Moines fait peau neuve après deux ans de travaux.

Débat et concertation

Le projet de réaménagement et de rénovation de la Chaussée des Moines naît en 2016 à l’issue du débat « Quelle Sèvre ? », initié par la ville de Vertou et Nantes Métropole, et qui invitait les habitants de Vertou à réfléchir spécifiquement aux usages de la rivière et aux aménagements à réaliser sur ses berges. En 2018, les paysagistes, urbanistes, architectes et designers des agences Phytolab, Tugec et Biotope sont désignés pour mettre en œuvre la rénovation. Cinq ateliers citoyens, réunissant une trentaine de personnes, usagers des lieux, personnes vivant à la Chaussée, y travaillant ou n’y faisant que passer, se tiennent pour recueillir avis et propositions d’aménagements, bases des futures grandes intentions et orientations du chantier.

« Pendant 18 mois, nous étions très nombreux – institutions, acteurs associatifs, habitants, usagers – à participer avec enthousiasme à cette démarche de co-élaboration, rappelle Rodolphe Amailland, maire de Vertou, venu inaugurer le parc de Sèvre vendredi 6 mai. L’attractivité, la mobilité, le paysage, le patrimoine, l’environnement et l’écologie, complétés par 8 enjeux, ont permis de définir notre plan d’action. »

Plus d’informations : Requalification de la Chaussée des Moines à Vertou

La chaussée réaménagée

Le projet global de réaménagement paysager sur 25 hectares, d’un coût de 5,5 millions d’euros dont 3,3 millions pour la première phase, a commencé au printemps 2020. La chaussée des Moines, ouvrage singulier permettant de relier à pieds secs le Chêne à la partie basse du bourg de Vertou, a été nettoyée, rejointée et consolidée. Ses aspects bétonnés, apparus au fil des ans et des réparations, ont été gommés et un parement maçonné recouvre toute sa longueur. Côté quai, les pavés ont remplacé le bitume. La suppression des stationnements permet aux cyclistes et aux piétons de profiter pleinement du site et de ses restaurants dotés de terrasses surélevées. « On redonne ici l’espace public aux piétons et aux cyclistes, ce qui rejoint le projet de la Métropole », souligne Michel Lucas, vice-président de Nantes Métropole en charge de la voirie. Les nouvelles places du parking du parc de la Sèvre viennent compenser celles supprimées sur le quai.

Toutes les photos et explications sur les nouveaux aménagements