Stage de troisième : comment favoriser l'accès à tous ?

L'expérimentation, une première étape vers le déploiement du dispositif

En classe de 3e, les élèves doivent tous réaliser un stage d’observation. Ce stage donne à l’élève l’occasion de découvrir le monde professionnel, de se confronter aux réalités concrètes du travail et de préciser son projet d’orientation. Or, les jeunes ne sont pas tous égaux devant l’accès au stage, en particulier les jeunes dépourvus de réseau.

Ainsi, dans le cadre du Pacte Métropolitain pour l’Emploi, Nantes Métropole, la Ville de Nantes et le Conseil Départemental de Loire Atlantique, en lien étroit avec le Rectorat, ont engagé en 2016 une action partenariale et expérimentale pour faciliter l’accès des collégiens aux stages de 3e, et en particulier pour ceux dépourvus de réseau : un enjeu fort d’égalité sociale et territoriale.

Dix collèges appartenant au Réseau d’Éducation Prioritaire et/ou inscrits en Quartiers Politique de la Ville de la métropole nantaise se sont portés volontaires pour participer à l’expérimentation visant à :

  • s’appuyer sur des réseaux d’entreprises particulièrement mobilisés dans la préparation à la recherche de stages ;
  • bénéficier d’offres de stages dédiées ;
  • mobiliser les réseaux d’entreprises pour appuyer la recherche de stages sur des métiers spécifiques, plus difficiles d’accès encore.

Cette expérimentation a donné lieu à une évaluation destinée à valider la pertinence des propositions faites aux collèges et aux jeunes avant d’envisager un déploiement l’année suivante. L’objectif de cette démarche participative et évaluative : aboutir à un scénario opérationnel et partenarial pour la rentrée 2017.