Loire au coeur : Petite-Hollande - Bords de Loire

Réponse de la collectivité

lundi 23 septembre 2019

Le projet Loire au Coeur a été enrichi par une année de mise en dialogue. Retrouvez sur cette page les réponses de Nantes Métropole aux attentes des citoyens, en précisant les engagements pris et les traductions proposées par l'agence TER pour le réaménagement de la place de la Petite-Hollande.

Remise du rapport de l’offre de participation

Cette première année 2018-2019 du projet Loire au Coeur était dédiée au travail de conception du réaménagement de la place de la Petite-Hollande, pour l’automne 2019, et de définition de plan guide décrivant les intentions sur l’ensemble du secteur de projet, pour une adoption fin 2019.

En parallèle de ce travail technique, l’offre de dialogue citoyen vient enrichir la réflexion en amenant les points de vue des citoyens et des acteurs.

En complément, cette offre s’est accompagnée d’une animation de la communauté du projet pour informer au fur et à mesure de l’avancée des réflexions.

Nantes Métropole tient à remercier l’ensemble des participants qui, par l’envoi d’une contribution numérique, ou leur présence lors de temps d’atelier, en ayant répondu à une enquête ont porté intérêt à ce projet en y accordant de leur temps.


Cliquer ici pour télécharger le Rapport / bilan de l’offre de participation (format PDF, 24MO)

La partie 1 de ce document détaille pour qui et comment l’offre de dialogue citoyen 2018-2019 a été mise en œuvre.

La partie 2 retrace l’ensemble des arguments, points de vue exposés tout au long de cette année de débat.

La partie 3 fait le récit du projet Loire au Coeur enrichi par une année de mise en dialogue : les propositions pour l’aménagement de la place sont présentées et expliquées.

La partie 4 présente les prochaines étapes de la participation citoyenne du projet.


Les 5 principaux changements en images

Maintien du marché hebdomadaire

Pour proposer un marché plus accessible, mieux aménagé et plus écologique, qui conservera son ambiance et son identité : un groupe de travail avec les commerçants non-sédentaires sera constitué. Un site temporaire est actuellement recherché pour accueillir le marché pendant les travaux.

Un espace reconnecté à la Loire

Pour ressentir le fleuve dès le centre-ville et que son accès soit facilité : les études techniques confirment qu’une grande cale pourra voir ses espaliers descendre jusqu’à la Loire. L’appel à projets FLOTS est d’ores et déjà lancé pour imaginer les futures mobilités sur le fleuve.

Triplement des espaces verts

Pour répondre aux enjeux de climat, créer un poumon vert en centre-ville, limiter les îlots de chaleur urbains et favoriser la nature en ville : la place faite aux arbres, jardins, pelouses et berges naturelles sera triplée (3,5 hectares). Un tiers de l’ancien parking verra son sol redevenir perméable, en pleine terre. Les études se poursuivent pour améliorer les points de rafraîchissement dans le projet et donner plus de place à l’eau (fontaines, brumisateurs, etc.).

Un espace polyvalent et accessible

Pour créer une vaste place, appropriable par chacun, sans exclusion ni accaparement, aux usages variés, sécurisés et qui peuvent cohabiter, l’hypothèse d’une voie automobile traversant la place est définitivement abandonnée. La future place privilégiera les liaisons douces nord-sud (piétons, vélo). La place sera multimodale, sans prédéfinition des usages futurs.

Un parking souterrain

Pour maintenir une capacité de stationnement en centre-ville, la création d’un parking souterrain est actée (sous la partie Est de la future place qui accueillera le marché), avec une capacité de 400 à 600 places selon le résultat des études à mener. Il s’agira de créer un parking répondant aux futurs usages (logistique urbaine, commerçants, déchets…) et aux questions de multimodalité (stationnement vélo).

Quelles prochaines étapes ?

La réunion publique du 23 septembre 2019 a été l’occasion pour Nantes Métropole de restituer cette année de mise à débat du projet et de présenter les avancés du projet. Le 4 octobre prochain, le conseil métropolitain délibéra sur les propositions d’aménagement de la place de la Petite-Hollande.

Le dialogue citoyen pour ce projet va se poursuivre avec l’ambition d’un dialogue multi-acteurs, usagers, riverains, associations, acteurs économiques, et pour soutenir la réflexion par secteur du projet.

Pour aller plus loin