La rue pour tous : évaluation des aménagements provisoires

Réponse de la collectivité

Du Jeudi 31 décembre 2020 au Lundi 1 février 2021 à 23:59

Nantes Métropole et la Ville de Nantes remercient sincèrement l’ensemble des participant·es ayant pris part aux différentes phases de la démarche pour le temps passé, leurs investissements et leurs propositions. Le nombre de participant·es, leur diversité et leur degré d’implication témoignent de l’intérêt suscité par ces aménagements et les questions de mobilité.

Face à la richesse des questionnements et des propositions soulevées par l’évaluation, les services concernés de la ville et de la Métropole (mobilités, espaces publics, tranquillité publique, accessibilité universelle, santé, communication…) ont travaillé pour proposer des réponses couvrant les enjeux de la réalisation d’une rue pour tous. Ces propositions ont été soumises à l’arbitrage des élu·es.

Depuis la remise des préconisations à la suite du séminaire de partage le 21 novembre 2020, trois réunions techniques et trois réunions en présence des élus ont permis d’instruire les réponses aux préconisations. Cette réponse de la Métropole synthétise et explique les décisions prises par les élu·es en réponse aux préconisations de l’évaluation.

 

Des enseignements pour la politique publique des mobilités

Les orientations issues de l’évaluation viennent conforter l’action de la Métropole en faveur du développement des modes actifs. Elles sont transcrites dans les documents existants (plan de déplacement urbain) et seront traduites dans les schémas à venir (Plan du réseau vélo métropolitain et ses principes d’aménagement,
Schéma stratégique piéton, guide d’aménagement de la ville apaisée...).

Toutefois, ces orientations invitent la collectivité à infléchir sa politique publique en faveur d’une meilleure prise en compte des piétons, et notamment des piétons vulnérables. La collectivité s’engage ainsi à redonner de la place aux piétons dans ses décisions en matière d’aménagements.

Elle s’engage à améliorer la lisibilité des aménagements, notamment des zones de rencontre.

Enfin, suite à cette évaluation, la Collectivité décide de renouveler le principe d’expérimentation et d’évaluation participative. De futures concertations associeront acteurs et citoyens aux décisions en matière de mobilité.

Des aménagements pérennisés et adaptés

Les zones piétonnes favorisent une ville apaisée et améliorent la vie de quartier. Elles seront toutes maintenues, conformément à l’engagement de la collectivité de placer le piéton au cœur de la Fabrique de la ville. Elles permettent aussi de soutenir une dynamique commerciale au regard du contexte actuel.

Les aménagements cyclables ont amélioré le confort des cyclistes grâce à des axes mieux séparés de la circulation automobile et plus sécurisants. Ils sont globalement tous confortés avec des adaptations pour améliorer leur continuité et la cohabitation avec les automobilistes.

Les 700 appuis-vélos installés sur le territoire seront maintenus à leur emplacement actuel et progressivement remplacés par des mobiliers définitifs. Nantes Métropole prévoit l’acquisition de nouveaux appuis vélos de type “rack mobile”.

Les zones de rencontres temporaires ont, quant à elles, été peu lisibles et peu appropriées par les usagers : elles seront ainsi repensées. Certaines seront revues rue par rue et d’autres transformées en Vélorues.

Enfin, le passage de la Ville de Nantes à 30 km/h sera confirmé, même si celui-ci nécessite un temps d’appropriation plus important.