Depuis plus de quatre ans, à la suite du grand débat citoyen « Nantes, Loire et nous », la Conférence Permanente Loire s’est pleinement investie pour garantir l’accomplissement des 30 engagements portés par les élus métropolitains.

L’histoire et le développement de la métropole nantaise sont intimement liés à la Loire, qui la traverse pendant 47 km et offre 110 km de berges. Délaissée au 20e siècle, elle est désormais revenue dans le cœur et le quotidien des habitants qui ont demandé en 2015 dans le cadre du grand Débat « Nantes, la Loire et nous » à la voir, à la sentir, à s’en servir : elle fédère alors l’imagination autour d’elle, en termes de transport, loisirs, écologie, entreprises, habitat, paysages et activités…

Afin de veiller à la bonne mise en œuvre des 30 engagements sur la Loire adoptés en 2015 à l’issue du Grand débat, une nouvelle Conférence permanente Loire (CPL) s’est installée, début 2021 pour deux années : composée de 11 citoyens volontaires, d’élus métropolitains, d’acteurs associatifs et experts, de représentants du Grand port maritime Nantes Saint-Nazaire de Voies navigables de France, elle succède à celle qui a œuvré entre 2016 et fin 2019.

Le mandat de la Conférence Permanente Loire

La Conférence Permanente Loire organise pour le compte des acteurs et citoyens la fonction de « droit de suite », c’est à dire :

  • Une vigilance, via un droit d’interpellation et le suivi évaluatif des réalisations
  • Une consultation pour soutenir et améliorer les actions prévues, mobilisant à la fois expertises et ressources des membres
  • Un relais vis-à-vis des acteurs locaux et des citoyens

Il est également proposé à la Conférence Permanente de contribuer à l’élaboration d’un temps citoyen intermédiaire en 2022. Pourquoi ? Pour actualiser, renouveler, enrichir et élargir la feuille de route des engagements Loire.

Pour ce faire, la Conférence Permanente Loire peut :

  • se mettre en veille pour écouter le territoire et faire connaître des initiatives non portées par la Métropole
  • explorer les enjeux associés aux deux autres cours d’eau domaniaux et navigables : l’Erdre et la Sèvre
  • faire connaître des initiatives liées à d’autres fleuves…

Véritable instance de dialogue citoyen, la Conférence Permanente Loire soutient :

  • La transparence en tant qu’espace de restitution
  • Le dialogue par sa dynamique collective et délibérative
  • L’efficacité pour structurer l’action et l’enrichir
  • La probité dans une perspective d’intérêt général

La Conférence Permanente Loire a pour mission de produire :

  • un rapport sur l’avancée des engagements Loire
  • un avis sur le programme et les démarches citoyennes et de co-construction
  • etoutes observations, alertes et informations servant la bonne réalisation des engagements pris

Il est également attendu de la Conférence Permanente Loire qu’elle fasse une restitution publique ouverte annuelle aux acteurs et citoyens, accompagnée d’une diffusion sur le site internet dédié.

« La Conférence Permanente Loire, autonome et indépendante pour communiquer, pourra utiliser l’espace du dialogue citoyen du site internet métropolitain dédié au suivi “30 engagements Loire” administré par Nantes Métropole pour y présenter son activité tout au long de l’année » a conclu Antony Descloziers, maire de Sainte-Luce et conseiller métropolitain délégué à la Loire.

Comment est-elle composée ?

Pendant plus de quatre ans, de 2016 à 2020, la première Conférence Loire s’est pleinement investie pour garantir l’accomplissement des 30 engagements portés par les élus métropolitains. Elle était composée de 19 bénévoles. Début 2021, de nouveaux membres ont pris le relais. Également bénévoles, ils s’engagent pour deux ans. 

La deuxième Conférence Permanente Loire est composée :

D’élus métropolitains
    • Anthony Descloziers, membre du bureau délégué à la Loire (suppléant Thomas Quéro)
    • Christelle Scuotto-Calvez, Vice-présidente Dialogue Citoyen (suppléant Jean-Sébastien Guitton)
    • François Brillaud de Laujardière (suppléant Alain Vey)

De représentants des gestionnaires du Plan d’eau 
    • Olivier Trétout (Louis Linquier) : Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire
    • Séverine Gagnol (Antoine Vallée) : Voies Navigables de France - lire l'interview

De personnalités qualifiées
    • Michel Jouvet : Conseil de Développement
    • Thierry Guineberteau : IGARUN Université de Nantes
    • Jean-Louis Rivoal : ancien directeur de l’Agence de l’eau
    • Guy Bourlès : Ligue de Protection des Oiseaux de Loire Atlantique

De collectifs et réseaux d’acteurs
    • Bernard Priou et Franck Barrau pour le Collectif des associations nautiques métropolitaines,
    • Jean-Pierre Peyon (André Péron) pour le collectif des associations du patrimoine industriel et portuaire
    • Laurent Venaille (Jean Bourdelin) pour l’UFC Que Choisir
    • Lenaïck Le Faou (Pierre-Édouard Chenet) pour l’Union Fluviale et Maritime de l’Ouest
    • Marc Lefebvre (Maryvonne Dejeammes) pour le collectif Transports
    • Gérard Quiban (Denis Clavreul) pour Ecopole

De citoyens

À l’occasion du grand débat, un comité citoyen de 24 membres avait été constitué et trois d’entre eux avaient souhaité intégrer la conférence permanente Loire. Début 2021, à l’issue d’un appel à candidatures, onze citoyens ont été sélectionnés en fonction de leur lieu de résidence, âge, genre et motivations. Ils sont originaires de La Chapelle-sur-Erdre, Saint-Léger-les-Vignes, Nantes (4), Sainte-Luce-sur-Loire, Rezé, Saint-Herblain, Couëron et Saint-Jean-de-Boiseau.

La Conférence Permanente Loire, comment ça marche ?

Les membres ont des temps de rencontres et d’information, soit en plénières, soit en commissions. Elle bénéficie de l’appui de la Mission Loire, spécialement créée à la suite du débat, qui coordonne les services métropolitains (et les structures associées) intervenant dans la mise en œuvre des 30 engagements adoptés par Nantes Métropole. Deux fois par an, elle fait un état d’avancement avec les 24 maires de la métropole. 

Depuis sa création, la Conférence Permanente Loire a produit trois rapports annuels. On y trouve la photographie de l’avancée des engagements Loire et un avis éclairé sur le programme annuel.
Ces rapports ont fait l’objet d’une restitution publique ouverte aux acteurs et citoyens et d’une diffusion sur le site Dialogue Citoyen.

Pour aller plus loin

 

 


Première Conférence Loire : 2016 - 2020

La première Conférence Pemanente Loire était composée de 19 bénévoles.

Cinq élus métropolitains 

  • Fabrice Roussel, vice-président de Nantes Métropole en charge du dialogue citoyen, de la proximité, coopérations métropolitaines — Tourisme – Équipements culturels d’intérêt métropolitain. Maire de La Chapelle-sur-Erdre, ancien membre de la commission du débat
  • Gérard Allard, vice-président de Nantes Métropole en charge du développement économique des territoires, Maire de Rezé, ancien membre de la commission du débat, ancien membre de la commission du débat
  • Alain Robert, vice-président en charge des grands projets urbains — Grands équipements autres que ceux culturels et sportifs, Adjoint à l’urbanisme de la ville de Nantes
  • Jean-Guy Alix, membre du bureau métropolitain, Maire de Sainte-Luce-sur-Loire
  • Alain Vey, membre du bureau métropolitain, Maire de Basse-Goulaine

Trois membres de la commission du grand débat « Nantes, la Loire et nous »

La commission du grand débat « Nantes, la Loire et nous » était composée de huit membres, dont cinq personnalités proposées par les groupes politiques. Trois d’entre eux ont souhaité intégrer la conférence permanente Loire. 

  • Philippe Audic, retraité du secteur développement économique, Président du conseil de développement, habitant Nantes
  • Martine Staebler, géographe, retraitée du secteur de l’urbanisme, habitant Malville
  • Élise Roy, architecte urbaniste, habitant Nantes

Trois membres du comité citoyen du débat

Un comité citoyen de 24 membres avait été constitué à l’occasion du grand débat, composé pour moitié de Nantais, pour moitié d’habitants des autres communes. Il a travaillé sur les quatre thèmes du débat pour émettre un avis final à la commission du débat. Sur les 24 participants, trois d’entre eux ont souhaité d’intégrer la conférence permanente Loire.

  • Antoine Rodat, professionnel en logistique
  • Monique Boutrand, ancienne cadre administratif
  • Eric Perraud, photographe professionnel

Huit acteurs issus du débat

Le grand débat « Nantes, la Loire et nous » proposait plusieurs modes d’expression pour que chacun puisse contribuer. Les acteurs organisés (association, collectif, entreprise, collectivité) pouvaient remplir des cahiers d’acteurs et participer à des séminaires d’acteurs, les experts ou entrepreneurs de projets pouvaient être entendus lors d’auditions publiques par la commission du débat qui a choisi les experts qu’elle souhaitait entendre. 

Au total, ce sont environ 40 000 personnes qui ont suivi le débat, avec une implication particulière de 5 000 d’entre eux. Huit d’entre eux ont intégré la conférence permanente Loire.

  • Jean-Pierre Chalus — Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire 
  • Bernard Richeux — Collectif des associations nautiques de la métropole nantaise 
  • Philippe Boisdron — Union Fluviale et Maritime de l’Ouest 
  • Jean-Pierre Peyon — Collectif des associations du patrimoine industriel et portuaire 
  • Marc Lefèvre — Collectif Transports 
  • François Prochasson — Coordination Ville Mer Fleuve
  • Michel Mayol — Ecopole CPIE 
  • Jean Bourdelin - UFC Que choisir 

Rapports