Présentation

Afin de faciliter l’accès aux stages de 3e pour les collégiens dépourvus de réseau, dans le cadre du Pacte métropolitain pour l’emploi, une démarche partenariale a été conduite de septembre 2015 à décembre 2016.

Après une première année expérimentale en 2016, Nantes Métropole s’est interrogée : quels sont les usages et les attentes des parties-prenantes ? Quels sont les conditions et outils d’une action commune ? Quel déploiement du dispositif ? Jeunes, familles, collèges, entreprises, acteurs associatifs, collectivités et institutions pilotes ont été mobilisés pour évaluer et formuler des recommandations opérationnelles pour la rentrée 2017.

Une démarche partenariale

Cette démarche d'évaluation s’est déroulée de janvier à juillet 2017 autour d’un comité de suivi partenarial co-piloté par Nantes Métropole/Ville de Nantes et le Conseil Départemental de Loire Atlantique en lien étroit avec le Rectorat. Ce comité a réuni les acteurs impliqués dans le champ de l’accès aux stages :

  • des représentants du monde économique (Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Chambre d’Agriculture, Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, Ecossolies, MEDEF, ADN Ouest) ;
  • des clubs d’entreprises (Escalade Entreprises, Un Parrain 1 emploi, FACE, Entreprises Dans la Cité, Centre des Jeunes Dirigeants, Les Entreprises Pour la Cité) ;
  • de l’Éducation nationale (Représentants du Rectorat, Université de Nantes, 10 collèges1) ;
  • des acteurs de l’emploi (Maison De l’Emploi, Mission Locale, École de la Deuxième Chance) ;
  • des syndicats (UNSA, CFDT) ;
  • des collectivités (Villes de Rezé, Saint-Herblain et Orvault).

Ces acteurs ont été associés à toutes les étapes de la démarche évaluative : définition des questionnements, collecte des points de vues, formalisation des préconisations et pistes d’actions avec l’appui des cabinets d’études Catalys Conseil et Idea Recherche. Celles-ci ont été mises à l’arbitrage du Comité de pilotage du Pacte Métropolitain pour l’Emploi, en juin 2017.

Les questions de l'évaluation

  • Quels enseignements tirer de l’expérimentation en cours ?
  • Comment ajuster et déployer cette expérimentation en réponse aux besoins et en écho avec les initiatives du territoire ?
  • Comment garantir un socle d’intervention cohérent sur le territoire ? Quel cadre et quels outils pour agir collectivement ?

Une méthodologie en quatre volets

L’évaluation a consisté à interroger toutes les parties prenantes de l’expérimentation : jeunes bénéficiaires et non bénéficiaires, relais, accueillants et accompagnants, par le biais d’entretiens (physiques ou téléphoniques) et/ou de questionnaires électroniques.

Les élèves de 3e :

  • 4 classes de 3e ont été rencontrées en face à face au sein de trois collèges partenaires de l’expérimentation : la Durantière, Debussy, Gutenberg et d’un collège hors expérimentation : Rutigliano ;
  • un questionnaire a été complété par 100 élèves de 3e du collège Hector Berlioz.

Les principaux des collèges :
tous les principaux des collèges de l’expérimentation ont été interviewés :

  • 9 principaux de collèges en face à face ;
  • 1 principal avec son équipe de professeurs principaux.

Des jeunes et des acteurs de territoire :
des quartiers du Breil et des Dervallières ont été rencontrés à l’occasion d’une réunion.

Les entreprises accueillantes :
31 entreprises sur 46 ayant proposé des stages ont été interrogées par différents moyens : des questionnaires et/ou des entretiens téléphoniques.

Participants 0 Inviter