Route de Vannes : d'une route à de nouveaux quartiers à réinventer

Présentation

Pourquoi la collectivité souhaite engager une démarche de concertation 

La Route de Vannes est un territoire de ville dit « entrée de ville ». Lieu de destination pour la zone de commerces majeure de la métropole « la route du meuble », fortement marquée par la voiture, l’affichage publicitaire, de grandes zones de stationnement … son image est dévalorisante et datée.

Au fil de temps, le paysage évolue. Les commerces et enseignes changent, l’offre commerciale de proximité et de destination reste traditionnelle et s’étire avec des fragilités par endroit (galerie du Sillon), des opérations de logements ponctuelles sortent, la pression foncière est forte.  

Et puis, les modes de consommation, le rapport à la ville, à son bassin de vie, invitent à chercher des adaptations. Ces derniers mois, la crise sanitaire a mis en avant le besoin vital d’accès à la nature et a questionné « être bien chez soi », dans son logement. De récentes concertations citoyennes ont mis en exergue la nécessité d’agir sur le paysage de la Route de Vannes en réduisant l’affichage publicitaire et d’améliorer les déplacements à vélo et à pied avec une expérimentation « la rue pour tous » qui va se poursuivre sur une partie de l’axe.

Face à ces prémices et ces impératifs de transformations profondes, Nantes Métropole, les communes de Saint-Herblain et d’Orvault souhaitent accompagner et coordonner la dynamique à l’œuvre. Des atouts existent avec la présence de nombreux services, emplois, commerces, transports en commun. Ce contexte est une véritable opportunité pour développer la ville demain, sans avoir à étendre la vile sur des zones naturelles ou agricoles.

Des premières décisions ont été prises et traduites dans le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain.

Les questions du débat

Pour aller plus loin, Nantes Métropole, les communes de Saint-Herblain et d’Orvault ont engagé une étude pour élaborer un plan guide : un schéma global d’aménagement et un plan d'actions sur 5 à 10 ans, pour le renouvellement de la Route de Vannes. 

Pour construire ce plan guide, les élus souhaitent associer des citoyens, habitants et usagers du site, des acteurs économiques et des représentants de la société civile pour construire un projet porteur d’intérêt général.

Les participants seront amenés à échanger et à répondre à la question générale « Comment réussir le renouvellement de la Route de Vannes pour en faire des quartiers de ville, actifs, mixtes, écologiques, solidaires, agréables à vivre ? A quelles conditions et selon quelles priorités ? »

Des questions spécifiques seront adressées à chacune des parties prenantes associées à la démarche de concertation.

Les modalités de participation

Le 30 juin prochain s'est tenue une réunion publique du projet de renouvellement de la Route de Vannes. A cette occasion, la démarche de participation a été présentée.

Cliquez ici pour revoir la réunion publique

Cette démarche de participation pose comme principe d’intervention d’ouvrir un espace de dialogue et de débat pour chaque partie prenante (acteurs, commerçants, associations, collectifs,habitants). In fine, ce sont les citoyens qui auront à formuler un avis collectif qui sera remis aux élus.

L’atelier citoyen

Ce groupe citoyen aura pour mandat de répondre à la question du débat en formulant des préconisations à l’attention des élus. Pour cela, l’atelier citoyen auditionnera les différentes parties prenantes du projet. Les citoyens pourraient aussi questionner plus largement le grand public sur un sujet pour recueillir d’autres points de vues. Des contributions numériques, individuelles, pourraient être recueillies sur la base d’une question précise adressée par l’atelier citoyen.

Rejoindre l'atelier citoyen

Les parties prenantes

Cette concertation prendra le soin d’associer et d’écouter l’ensemble des acteurs déjà engagés dans la réflexion et plus largement les représentants d’intérêts locaux ou de changement. L’objectif est de faire connaître leurs points de vue et leurs intérêts à l’atelier citoyen.

Pour cela, des focus groupe seront organisés : un premier dédié aux acteurs qui réfléchissent à faire évoluer leur activité, un second avec les enseignes commerçiales de la Route de Vannes et le troisième avec la société civile (collectif d’habitants, associations…). Chaque focus groupe, en présence d’une dizaine de personnes, répondra à une question spécifique, formulera un avis qui sera présenté à l’atelier citoyen. 

Une attention particulière sera portée aux jeunes publics avec la mise en place de porteurs de parole. Des enquêteurs seront présents sur l’espace public, à proximité d’établissements scolaires pour recueillir et présenter la parole des passants.

Les avis formulés par chaque partie prenantes seront annexés à l’avis citoyen.

Le calendrier

  • 30 juin : réunion publique de lancement
  • du 15 juin au 30 août : recrutement 
  • septembre : sélection du panel citoyen
  • 8 octobre : lancement et installation de l’atelier citoyen (1ère session)
  • janvier 2022 : remise de l'avis citoyens aux élus

Et après, à quoi va servir la participation citoyenne ?

L’atelier citoyen sera chargé de remettre aux élus de la métropole et aux maires de Saint-Herblain et d’Orvault son avis, formulant les éléments de réflexion et les préconisations sur comment renouveler la Route de Vannes, les conditions et les priorités.

Ces éléments permettront d’alimenter la réflexion et les décisions des élus pour l’adoption du plan guide au second semestre 2022. L’agence Attica en charge de l’étude et de l’élaboration du plan guide aura à instruire les préconisations de l’avis citoyen et à proposer des traductions dans le plan guide.

Pour aller plus loin

Actualités 1

  • atelier-2-800.jpg

    Un nouveau souffle pour la route de Vannes

    Le 23 août 2021 par Nantes Métropole

    La réflexion collective s’ouvre aujourd’hui sur le futur de la Route de Vannes, un futur qui devrait transformer cet axe métropolitain majeur et ses abords, en revalorisant son offre commerçante et en repensant son aménagement au service de l’accueil de nouveaux habitants.

Participants 97 Inviter