Mobilité Hauts-de-Couëron

Pourquoi cette démarche ?

Suite à de nombreuses sollicitations des entreprises des Hauts-de-Couëron et du Pan-Loup sur les questions de mobilité, Nantes Métropole, la ville de Couëron ont lancé, avec le soutien du club d'entreprises ECLA, un démarche de construction collective des améliorations à apporter pour les déplacements quotidiens.

L’objectif est d'apporter des réponses pratiques, en cohérence avec les grands enjeux environnementaux et de la transition énergétique.

En vue d'éclairer la réflexion une enquête mobilité a été réalisée fin 2019. Le diagnostic porté à l’issue de l’enquête servira de base à la construction du plan d'actions.

Les questions posées aux citoyens 

La question de fond “Comment développer collectivement l’usage du vélo, du transport public et du covoiturage vers les Hauts de Couëron et diminuer l’usage excessif de la voiture individuelle ?” est déclinée en 4 questions auxquelles les citoyens, salariés des Hauts-de-Couëron et du Pan-Loup auront à répondre :

  • Quelles actions la collectivité doit-elle mettre en place ?
  • Quelles actions les entreprises doivent-elles mettre en place ?
  • Quels engagements les salariés doivent-ils prendre ?
  • Comment faut-il prioriser les actions et les engagements ?

Qui sont les participants ?

Toutes les entreprises et tous les salariés des hauts-de-Couëron et du Pan-Loup, quels que soient leur lieu de résidence ou leur mode de transports, sont invités à rejoindre la dynamique lancée.

Ils rejoindront les entreprises et salariés qui ont participé en 2019 à la grande enquête en ligne et permis d’établir le diagnostic de la mobilité.

Quelles sont les étapes ?

La démarche de dialogue citoyen s'organise en plusieurs étapes.

Étape 1 – La séance de lancement de la démarche de dialogue citoyen au cours de laquelle les résultats de l’étude de mobilité seront présentés et commentés. La démarche, ses étapes et son calendrier seront présentés. Les participants pourront s’inscrire aux ateliers de travail destinés à identifier les actions à mettre en place.
Étape 2 – Organisation de 2 ateliers  participatifs avec les salariés de la zone. Il sera consacré à identifier les actions à déployer par la collectivité, les entreprises et les salariés. Le 2nd permettra, après la présentation de l’analyse de leur faisabilité, de prioriser les actions en vue de proposer un plan d’action qui composera l’avis citoyen à soumettre aux collectivités et aux entreprises.
Étape 3  – Validation du plan d’actions partagées entre les parties prenantes et réponse à l’avis citoyen.
Étape 4 – Mise en œuvre du plan d’actions permettant de faire changer les pratiques de mobilité.

Quels seront les objectifs des ateliers ?

Le premier ateliers a pour but d’identifier les actions nécessaires permettant de diminuer fortement, pour les déplacements domicile-travail, l’usage quotidien exclusif de l’autosolisme (voiture ne transportant que son conducteur) dont l’impact énergétique et environnemental est très lourd et augmenter les usages alternatifs comme les modes actifs, le transport collectif et le covoiturage.

Le second atelier sera destiné à prioriser les actions identifiées lors du premier atelier afin de définir une proposition de plan d’actions à destination de la collectivité, des entreprises et des salariés eux-mêmes.

Actualités 1

Participants 12 Inviter