Présentation

Nantes, La Loire et nous, un grand débat citoyen

Comment imaginer l’avenir de la Loire ? Nantes Métropole a organisé pendant plus de huit mois, d’octobre 2014 à mai 2015, un grand débat citoyen avec les habitants et les acteurs de la métropole.

Durant la démarche « Nantes 2030 », démarche participative et prospective initiée en 2013 par Nantes Métropole, les habitants ont réaffirmé le symbole fort que représente la Loire pour la métropole. Pour autant, l’histoire a éloigné la Loire de notre quotidien et du centre-ville de Nantes en particulier

Dans le cœur d’agglomération, les grands projets en cours ou à venir se pensent avec la Loire : CHU, Rezé Les Isles, Île de Nantes, Bas-Chantenay, Petite-Hollande... Sur ces rives, 200 hectares sont à reconquérir.

La Présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland, a proposé avec les 23 autres maires de l’agglomération d’organiser un grand débat autour de la Loire et de ses usages.

Le 27 juin 2014, les élus du conseil métropolitain ont voté à l’unanimité pour cette proposition. Le principe d’un grand débat était acté, il a été officiellement ouvert le 17 octobre 2014.

Son nom : Nantes, la Loire et Nous. Les différentes modalités de participation ont favorisé la diversité des expressions et des visions pluralistes par la production d’avis citoyens et experts.

Découvrez le Grand Débat "Nantes, La Loire et nous" en vidéo

Nantes, La Loire et nous : un débat en quatre thèmes

Quatre grands thèmes ont été définis.

La Loire des pratiques et des usages

La Loire des pratiques et des usages

La Loire offre une pluralité d’usages, de pratiques et de fonctions héritées de son histoire et de sa vocation maritime. Le débat devait éclairer comment approfondir cette vocation et ces dimensions. Comment cultiver la dimension nautique du fleuve, en valorisant le patrimoine maritime et fluvial et en développant les usages festifs sur les rives et sur l’eau, les déplacements à pied et à vélo sur les berges ?

La Loire, la mobilité et les franchissements

La Loire, la mobilité et les franchissements

Que l’on y habite, qu’on y travaille, ou qu’on souhaite simplement venir dans le centre de Nantes, la question de l’accès au cœur de la métropole et des franchissements de Loire était posée, tout comme celle de la mobilité dans son périmètre. Le débat devait permettre d’imaginer les meilleures solutions pour cette mobilité dans le respect des valeurs du développement durable.

La Loire, espace économique, espace écologique

La Loire, espace économique, espace écologique

La Loire a permis de développer des activités économiques et touristiques. La Loire est aussi un espace écologique d’une grande richesse et d’une intense diversité. Le débat devait permettre d’éclairer les tendances à promouvoir sur les activités maritimes et économiques en s’assurant de leur compatibilité et leur durabilité au regard des exigences écologiques et environnementales.

Loire, cœur métropolitain, attractivité et qualité urbaine

La Loire, cœur de la métropole, attractivité et qualité urbaine

Le débat avait pour objectif de donner des avis sur l’importance et la qualité des espaces publics, leur relation à la Loire, l’aménagement des berges et des espaces de la Loire «comblée».

Le temps du Grand Débat

6 étapes importantes ont présidé au lancement du débat « Nantes, la Loire et nous »

  • 2012 : La démarche participative « Ma ville Demain » met en lumière la Loire comme premier symbole de l’agglomération. Les contributeurs ont exprimé une attente forte concernant la diversification des usages du fleuve.
  • Décembre 2012 : Nantes Métropole approuve les orientations du projet de territoire à 2030 et fixe un cap : celui d’une agglomération qui donne toute sa place à la Loire.
  • Juin 2013 : Nantes Métropole sollicite le conseil de développement pour « faire des propositions sur la nature et les modalités du débat public concernant la question de la mobilité urbaine et des franchissements de la Loire ».
  • Avril 2014 : élue présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland propose d’organiser de grands débats autour des sujets majeurs pour notre territoire ». Nantes, la Loire et nous est le premier débat proposé.
  • Avril 2014 : le conseil de développement publie « Un débat public ouvert à tous : principes, méthodes, outils » qui pose les grands principes du débat aujourd’hui lancé.
  • Juin 2014 : le conseil communautaire de Nantes Métropole approuve à l’unanimité le principe du débat autour de la Loire et de ses usages.

Comment participer au grand débat ?

Contributions individuelles ou temps collectifs programmés, durant huit mois le débat a laissé la place à chacun, que l’on soit citoyen, acteur institué, porteur de projet ou expert.

Le débat proposait plusieurs modes d’expression pour que chacun puisse contribuer :

  • le citoyen pouvait poster une contribution (sous forme écrite, orale, de vidéo ou toute autre forme souhaitée) et réagir sur le site internet via Facebook ou Twitter, poser sa candidature pour être membre du comité citoyen ou participer à l’évènement citoyen qui a rassemblé plus de 400 habitants dans les 24 communes de la métropole le 30 mai 2015,
  • les acteurs institués (association, collectif, entreprise, collectivité) pouvaient remplir des cahiers d’acteurs et participer à des séminaires d’acteurs,
  • les experts ou entrepreneurs de projets pouvaient être entendus lors d’auditions publiques par la commission du débat qui a choisi les experts qu’elle souhaitait entendre.

Les ressources pour participer

Afin que chacun dispose d’une information équivalente sur les contours thématiques du débat, un document socle était disponible. Une charte du débat assurait le respect des principes démocratiques tout au long de la démarche : pluralisme, transparence, équité, accès de tous.

La commission du débat

Lors du débat, la Commission agit et communique en toute indépendance. Elle est garante des principes et valeurs démocratiques souhaités pour ce grand débat, en signant la Charte du Débat : respect des règles du débat, impartialité et transparence des informations, pluralisme des expressions et des expertises, accessibilité de tous au débat et à toutes les échelles (du quartier aux communes de l’agglomération).

La Conférence Permanente Loire : suivre les engagements

À l’issue du grand débat « Nantes, La Loire et nous », le conseil communautaire a confié aux membres de la Conférence Permanente Loire la mission principale de veiller à la bonne réalisation des 30 engagements portés par les élus métropolitains.
Installée le 31 mai 2016 par Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, la Conférence Permanente Loire est composée des représentants de l’ex-commission du débat, de l’ex-comité citoyens du débat, des élus métropolitains et des personnes de la société civile. Elle a été constituée à partir de quatre collèges et validée par 24 maires. Ses 19 membres sont bénévoles, ils sont désignés pour deux ans.

Pour aller plus loin

Actualités 1

  • home-hero-default-bg.jpg

    Et si vous deveniez membre de la Conférence Permanente Loire ?

    Le 21 janvier 2021 par Nantes Métropole

    « Ni acteurs, ni experts », neuf habitants seront nommés, à l’issue de l’appel à candidatures qui se termine le 28 février prochain, comme membres bénévoles de la deuxième Conférence Permanente Loire. Et si c’était vous ?

Participants 31 Inviter