« Villes amies des aînés » : le collectif au service des plus âgés

user.username Nantes Métropole, le 29 mai 2019

NM062625.jpg

Ce programme affilié à l’Organisation Mondiale de la Santé encourage une meilleure prise en compte des personnes âgées dans leur cadre de vie. Présentation de la démarche et retour d’expériences pendant le festival citoyen sur la longévité.

Nantes, Saint-Sébastien-sur-Loire, Rezé ou encore Saint-Herblain font partie des 130 villes francophones que compte le réseau international « Villes amies des ainés ». Né en 2005 à Rio de Janeiro, lors d’un congrès mondial de gérontologie et gériatrie, ce projet soutient les villes participant à la création d’un environnement favorable aux personnes âgées.

« C’est intéressant de s’inscrire dans le collectif par rapport à cette réflexion. Grâce à ce réseau, nous pouvons avancer plus vite. Le diagnostic établi en amont permet de mieux définir les leviers à actionner »

explique Catherine Piau, adjointe à la ville de Nantes. Pour adhérer à ce programme de soutien et de partage d’expériences, chaque ville doit en effet évaluer son niveau d’adaptation aux besoins de ses aînés, avant de mettre en place un plan d’actions.

Une volonté participative

De nombreuses initiatives ont ainsi pu être développées dans Nantes, certifiée Ville amie des ainés depuis 2017, ainsi que dans sa métropole. A Saint-Sébastien-sur-Loire, un service d’accompagnement personnalisé permet par exemple d’améliorer la mobilité de tous, en trouvant des solutions ou en proposant un transport solidaire. A Rezé, l’association Second Souffle offre des services destinés aux aidants, pour les soulager dans leurs tâches. « On est plus intelligent quand on réfléchit ensemble. La démarche permet de créer un dynamisme, de s’inspirer les uns des autres », ajoute Farida Rebouh, adjointe à la Ville de Saint-Herblain. Le programme organise en effet régulièrement des « study tours » dans les collectivités participantes, pour présenter les aménagements et les actions mis en place à destination des plus âgées.

Des solutions innovantes ont été imaginées pour mieux répondre aux enjeux de la longévité, et imaginer des territoires plus inclusifs.

 

Plus d’infos sur : http://www.villesamiesdesaines-rf.fr/
Contribuez au Grand Débat métropolitain sur la longévité jusqu’au 31 mai