Projet Feydeau Commerce : l’aboutissement d’une année de concertation

user.username Nantes Métropole, le 16 octobre 2017

photofeydeaucommerce.png

En juin 2016, Jacqueline Osty et son équipe ont été désignés pour travailler à la rénovation du secteur Feydeau Commerce, un des secteurs stratégiques du centre ville.

 

L’aboutissement d’une démarche de concertation

Dans un premier temps, une enquête a été réalisée auprès de 1 000 personnes (juin 2016) pour recueillir les avis des usagers et analyser les usages des espaces publics actuels.

Au même moment, un atelier citoyen spécifique a été constitué à la demande de Nantes Métropole, en présence de l’équipe Jacqueline Osty et de Ville Ouverte en charge de la concertation, et des services de Nantes Métropole. Il était composé d’habitants et commerçants du secteur, de représentants des Conseil Nantais de l’Accessibilité Universelle, du Conseil des Usagers de l’Espace Public, de membre du collectif vie nocturne et d’usagers du quartier centre ville. Cette démarche avait pour but de partager, avec les citoyens, les enjeux de ce projet, d’enrichir le diagnostic par le ressenti, la perception des habitants, de recueillir des propositions citoyennes.

Cinq temps d’atelier ont été ainsi organisés depuis plus d’un an et les participants ont rédigé un avis citoyen qui est venu compléter les avis des directions sur le projet, les obligations techniques et réglementaires, les contraintes financières et de gestion…

Au final, le travail réalisé a permis de construire une vision du projet avec des avis multiples. Le débat a notamment porté sur le besoin de concilier ce lieu de vie pour les riverains et pour des milliers de personnes ne faisant que traverser l’espace. Ce sont ces éléments que Jacqueline Osty a intégrés dans son avant-projet qu’il semble nécessaire de présenter aujourd’hui avant d’engager les phases de conception technique.

 

Rappel : les objectifs et marqueurs de l’aménagement

L’aménagement du périmètre « Feydeau Commerce » constitue une étape majeure dans la mise en œuvre de la promenade nantaise « de la Loire à la gare ». Celle-ci répond à l’exigence de Nantes et de Nantes Métropole d’offrir qualité et cohérence des espaces publics en cœur d’agglomération.

Dans ce cadre, les élus ont souhaité que cet aménagement poursuive la démarche de renforcement de l’attractivité du centre de l’agglomération, de mise en valeur du patrimoine et d’amélioration de la qualité des espaces et des ambiances. Le projet devra également respecter les spécificités du site, en optimisant son fonctionnement et le confort des usagers et en proposant une approche spécifique en matière de nature en ville.

Le travail réalisé depuis un an par Jacqueline Osty avec la Ville de Nantes et Nantes Métropole d’une part et l’atelier citoyen d’autre part a permis de répondre à ces orientations.

 

Les grandes composantes de l’avant-projet

L’équilibre entre le patrimoine architectural, le bâti et le végétal, la qualité de l’espace public et et l’intensité des usages.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des aménagements de requalification de la Loire comblée tout en développant une identité propre, avec l’idée de renforcer la présence du végétal dans sa diversité. Il s’agit de concevoir un espace de rive à rive, de relancer une dynamique commerciale, d’accueillir des usages multiples, de créer des allées confortables pour les piétons et les terrasses, de redessiner les anciens quais Brancas et Duguay-Trouin, de faciliter les cheminements modes doux et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite sur les axes majeurs.
Le projet comportera un quai jardin, véritable archipel vert au cœur de la ville, avec des instants de repos pour attendre le tramway, des ilôts de nature pour se poser, se détendre.

L’eau, intégrée sur le tracé de la Loire comblée, sur les tracés des anciens bras comblés, comme un lien entre la fontaine de la place Royale, la place du Commerce et les futurs aménagements de la Petite Hollande. Des fontaines d’eau près de la place du Commerce vont être installées, un élément de liaison, de pause et d’animation, surtout -mais pas seulement- en période estivale. Des jardinières aquatiques trouveront place sur l’allée Brancas, lieu de calme et de pause associant la présence de l’eau et des plantes aquatiques.

La présentation a donné lieu à un ensemble d’idées et de propositions par les citoyens.