Le Conseil Nantais du Patrimoine au début d’une nouvelle aventure !

user.username Nantes Métropole, le 11 janvier 2022

sujets_boite_a_idees_1.png

Lancé en juillet 2021, le nouveau Conseil Nantais du Patrimoine s’est réuni pour la troisième fois le 16 décembre dernier. La rencontre qui devait être un temps convivial en cette période de fêtes n’a pas eu lieu, COVID oblige. Malgré tout, les membres du Conseil ont répondu présents, à distance !

La séance avait un double objectif : la formalisation du mandat citoyen et le lancement d’une boîte à sujets pour nourrir l’ordre du jour de l’agenda 2022 du Conseil.

Le mandat citoyen 2021–2024 est un document socle qui engage mutuellement le Conseil et la Collectivité autour d’objectifs et de valeurs partagés. Des valeurs et un état d’esprit que les membres ont résumé par ces mots : respect, humilité, ouverture, indépendance, assiduité, humour, audace, créativité. La Ville a souhaité que ce mandat soit co-écrit avec le Conseil. Après relecture, sa rédaction sera finalisée en début d’année prochaine. Au delà de la rédaction de la charte, la défi sera de savoir « comment le groupe va incarner les valeurs qui sont les siennes, et comment cela va se matérialiser dans le temps ? » 

La boîte à idées était un moment de mise en commun des sujets patrimoniaux imaginés par chacun. 

Il en ressort une attention particulière du Conseil pour les enjeux urbains, sociétaux et environnementaux qui irriguent le monde contemporain. Trois champs de réflexion se dégagent : la question environnementale et écologique à travers la préservation du patrimoine naturel et paysager ; l’enjeu de la reconversion et du réemploi à travers les futures friches urbaines et le devenir de sites tels que le CHU ou la tour Bretagne ; l’enjeu de l’égalité et de l’inclusion sociale à travers la valorisation du patrimoine immatériel et du patrimoine social. Autant de thèmes passionnants à défricher et requestionner au gré de l’actualité municipale. Objectif : proposer des sujets qui répondent aux attentes croisés du Conseil et de la Municipalité car il importe que «  les sujets débattus servent à la prise de décision et ne restent pas limités à un débat théorique ».