A travers Pirmil Les Isles, de nouveaux imaginaires citoyens pour la ville s’exposent à Rezé et à Nantes

user.username Nantes Métropole, le 13 juin 2022

Pirmil_06_06_007.jpg

©Thierry Mezerette – Ville de Rezé

Ce jeudi 2 juin 2022, participants des ateliers citoyens du projet urbain Pirmil-Les Isles et élus de Nantes Métropole, Ville de Nantes et Ville de Rezé ont découvert ensemble la fresque réalisée grâce aux 5 avis citoyens, eux-mêmes écrits à partir de 5 premières grandes questions du dialogue citoyen. 5 questions comme autant d’invitations à libérer une nouvelle manière de penser, collectivement, la ville et l’avenir en commun. Une projection qui va permettre de nourrir l’esquisse de cette future vie de quartier.

Un futur quartier d’innovation sociale, urbaine et environnementale

À Pirmil-Les Isles, le renouvellement du site, fortement artificialisé, s’appuie sur la nature et sur le paysage, avec l’ambition de faire et de vivre la ville autrement, de manière plus durable et responsable, pour répondre aux défis du réchauffement climatique. Le travail d’urbanisme et d’architecture y considère la sobriété carbone et l’accessibilité sociale avec un même niveau d’exigence. Parce qu’il ouvre les imaginaires, les possibles, explore et réunit des solutions innovantes, le projet Pirmil-Les Isles est un authentique incubateur de la ville et des usages du futur.

« Ce territoire porte de nombreux enjeux de développement : répondre au besoin de développer du logement, de l’activité économique, notamment des services et commerces de proximité au service des habitants, mais aussi des équipements (scolaires, sportifs)… pour en faire un lieu de vie qualitatif. Sur ce site fortement artificialisé, il s’agit de développer un projet exemplaire en matière de développement urbain, de process de construction et de renaturation. » Pascal Pras, Vice-Président de Nantes Métropole en charge de l’Habitat, des Projets urbains et de l’Urbanisme durable

5 questions ancrées dans le quotidien pour dessiner de nouveaux possibles

Des 15 questions qui ont émergé des enquêtes de terrain du diagnostic de 2021, 5 questions prioritaires, au regard de l’agenda du projet, ont été soumises à l’imagination et au travail des 57 participant.e.s du premier cycle d’ateliers citoyens, entre septembre 2021 et février 2022. S’ils ne seront probablement pas les futurs habitants de ce quartier, ces participant.e.s en seront bien, par leur imagination, son inspiration première.

  1. Que se passe-t-il entre ma portière, mon guidon et ma porte qui me facilite la vie ?
  2. Qu’y a-t-il dehors qui me donne envie de ne pas m’y garer ?
  3. Je suis un dirigeant d’une petite structure, qu’est-ce que je gagne à m’installer à Pirmil-les-Isles ?
  4. Je travaille et j’étudie en dehors de Pirmil-les-Isles, quels projets collectifs permettent de créer du lien avec mes voisins ?
  5. Comment manger local et de saison devient aussi facile pour tous et toutes que mes pratiques actuelles ?

5 questions, 5 totems, 15 ateliers inventifs

Pour imaginer ce “mode d’emploi” idéal du futur quartier Pirmil-Les Isles, chaque question a donné lieu à 3 ateliers inventifs, de 2h chacun, avec comme point de départ innovant un objet totem : une charrette pliable, des toits d’immeubles, un panneau d’annonces de services, une venelle et son non-règlement, une salle collective et sa cuisine low-tech. À partir de chaque totem, c’est toute une vie de quartier qui s’est construite dans l’imaginaire des participant.e.s, appuyée par 47 propositions concrètes.

Un temps de restitution et d’échange autour du travail d’interprétation de la fresque

Accompagnés dans ces ateliers citoyens par l’agence de design Vraiment Vraiment, les participants ont découvert ce soir la fresque conçue par l’agence, qui réunit et met en scène les 47 idées citoyennes, retenues en ateliers thématiques, dans une projection globale et un récit unique. Dans cette fresque d’un quartier, encore imaginaire, le vivre et le faire ensemble se rencontrent à tous les coins de rue…

f6b1e2c05d31944cd846bb40bccaae11d01e80f5.png

Libérer les imaginaires de la ville et se confronter à la réalité des usages et des mésusages

À cette étape du travail sur le projet Pirmil-Les Isles, les idées générées par les ateliers permettent d’envisager, en détail, les usages possibles et conciliables sur le futur quartier. Le temps de restitution a permis aux participants d’éclairer comment s’est déroulé la génération des premières idées, la compréhension des contraintes et des risques associés à la mise en place de certaines propositions. Dans ce projet, l’engagement collectif est bien au cœur de nombreuses propositions, et pose la question de leur projection dans un quartier qui n’existe pas, et de leur réussite en conditions réelles avec ses futurs habitants, usagers et travailleurs.

Quelques réflexions exprimées, ce soir là, par les participants aux ateliers :

"Penser à la place des autres, c’est pas forcément évident.”
“Il va y avoir des changements d’habitudes, c’est certain, à voir si ils se feront dans la contrainte ou dans l’adaptation…”
“Il serait bien que le quartier ne vive pas que sur lui-même.”

5 avis citoyens qui proposent des scénarios de vie désirables et durables

Chaque atelier a fait l’exercice de voter pour la proposition la plus importante à ses yeux dans l’avis remis aux élus. Chaque proposition élue a ainsi fait l’objet d’une présentation par son atelier. Un focus qui a traduit la richesse des échanges, et les inévitables divergences de points de vue sur des questions complexes, comme les espaces partagés, les mobilités…

Les 5 propositions élues par les ateliers sont : le service de livraison solidaire des derniers 200 mètres, la grande halle (festive et événementielle), la Maison du vélo, le kiosque léger et ses modules multifonctions, et les mini-places de marché.


Une fresque et un récit partagés avec tous les Rezéens, les Nantais et les métropolitains

Le quartier Pirmil-Les Isles à venir a aussi pour ambition d’être désirable et accueillant pour les habitants des quartiers voisins. Son rayonnement, ses expérimentations, ses nouveaux usages et leurs bénéfices ont bien vocation à dépasser les limites du quartier. Pour mettre en partage le travail en cours sur le projet, en faire le récit à toutes et tous, l’exposition sera présentée au Jardin-test de la Cale Aubin et à Pirmil Saint-Jacques à côté de La Cambuse, ainsi qu’en version nomade sur Nantes et Rezé. Rendez-vous est déjà donné, à toutes et tous, le 2 juillet pour l’inauguration du jardin-test de la cale Aubin, lieu qui préfigure le futur parc fluvial et la belle place redonnée à la nature et à la Loire dans le projet.

Retrouvez l’exposition du 2 juillet jusqu’au 14 octobre 2022, bientôt toutes les dates et lieux sur l’agenda du dialogue citoyen

Plusieurs propositions déjà intégrées par les élus au projet

Depuis la remise de l’avis citoyen aux élus, certaines propositions font parfaitement consensus, sont réalisables et donc en cours d’intégration dans le futur projet Pirmil-Les Isles.

Découvrez-les sur ce plan :

ac3191e6d333b4101887ffb680ff283afe1cc94a.png

À noter, que la spatialisation pourra être amenée à évoluer dans la suite des études.

Une formidable matière à travailler pour les élus, Nantes Métropole Aménagement et tous les acteurs du projet !

C’est ensemble que Mahel Coppey, conseillère municipale à la Ville de Nantes, élue de quartier Nantes Sud et Martine Métayer, élue de la Ville de Rezé et membre du conseil métropolitain, ont pris la parole pour remercier les participants et affirmer cette volonté commune, partagée par les villes de Nantes et de Rezé, de laisser les citoyennes et citoyens travailler librement en amont du projet. Une démarche qui a permis de produire ces réponses ambitieuses et audacieuses…

« Vous vous êtes projetés dans 10 ans, mais il y a déjà des choses qui existent sur le territoire et que l’on peut déjà accélérer (…) Les 47 propositions répondent parfaitement à des attentes politiques que nous avons. Et ces ambitions sociales et écologiques sont bien partagées avec la Ville de Rezé, de Nantes et Nantes Métropole. Tout va commencer à Rezé, mais tout ce qui a été travaillé va aussi servir à Pirmil. » Mahel Coppey, conseillère municipale à la Ville de Nantes, élue de quartier Nantes Sud, et Vice présidente de la métropole en charge des déchets , de l’économie circulaire et ESS.

« Pour nous, ce quartier est un incubateur de la ville durable de demain et il doit permettre d’essaimer un peu partout sur l’ensemble du territoire rezéen ! Ce n’est pas un quartier qui va vivre tout seul, mais bien avec toute la ville. » Martine Métayer, élue de la Ville de Rezé en charge de l’Aménagement – Espace public – Voirie – Urbanisme – Logement et habitat – Politique foncière – Transitions et membre du conseil métropolitain.

À cette étape de la démarche, les élus doivent continuer à travailler, avec les acteurs du projet, sur les propositions des 5 premiers avis citoyens, en étudier la faisabilité, les contraintes et leurs possibles évolutions.

80a6bdc50c5fc0b4490eec66236158bbab720c00.jpeg

« Il y a un foisonnement d’idées assez extraordinaire. Une palette de choix divers et variés qui montrent bien toute l’attente citoyenne. Je comprends que l’on puisse s’interroger sur comment tout ça va vivre et fonctionner demain. C’est maintenant, à nous élus, de nous saisir de ce travail, de toutes ces idées et propositions, pour alimenter notre réflexion et trouver comment les intégrer au projet, avec Nantes Métropole Aménagement et les architectes urbanistes. » Pascal Pras, Vice-Président de Nantes Métropole en charge de l’Habitat, des Projets urbains et de l’Urbanisme durable

Le dialogue ne s’arrête pas là ! Suivez-le projet, avec nous, et candidatez bientôt aux prochains ateliers…

Pour toutes celles et ceux que le projet intéresse, que le travail de projection dans un futur quartier durable “idéal” stimule, de nouveaux ateliers citoyens permettront de poursuivre le dialogue et la projection avec les 10 autres questions prévues dans la démarche de concertation. Le travail est en cours pour définir les prochaines questions posées aux citoyennes et citoyens.

Et sur ses autres volets, comment avance le projet ?

Pirmil-Les Isles, l’envie de “faire autrement” la ville à l’échelle d’un grand quartier écologique et solidaire, en bord de Loire.

Le projet de Pirmil-Les Isles est animé par la volonté d’explorer et d’innover dans les modes de concertation, comme dans les modes de “faire”. Dans cet espace en bord de Loire, situé en zone inondable, l’aménagement prend soin de son environnement naturel exceptionnel (3 km en front de Loire) et doit aussi revitaliser des sols anciennement industrialisés. Dans un objectif de désimperméabilisation et de revégétalisation (50 000 nouveaux arbres plantés à terme), avec un minimum d’apport de terre végétale agricole, des jardins-test ont été aménagés sur le site de Transfert et à la cale Aubin (110 rue de la Basse île, Rezé). Ces tests permettront de valider les parti-pris d’aménagements paysagers, d’identifier les végétaux capables de s’adapter au sol, à l’environnement, comme au réchauffement climatique.

Découvrez ici les expériences menées sur le jardin-test Transfert

Sous la houlette de Nantes Métropole Aménagement, une concertation professionnelle mobilise partenaires et filières régionales de la transition autour de nouveaux modes constructifs : avec l’accroissement de la part du bois, de la paille, du chanvre, etc. Dans cette ambition, le minimum attendu est une construction ossature béton avec façade en bois et isolant biosourcé.

Autant d’innovations, de la Fabrique de la ville écologique et solidaire, pour assurer la réussite des 5 pas de côté du projet Pirmil-Les Isles : vivre avec la Loire, ses risques, ses écosystèmes ; fabriquer des paysages en transition ; réduire l’impact de la mobilité par la programmation ; déclencher les filières de la transition ; pouvoir vivre de façon durable.

Découvrez les prochaines étapes du projet Pirmil-Les Isles :

  • 2022 : Consultations des opérateurs immobiliers
  • 2023 : Lancement des travaux d’espaces publics     
  • 2024–2025 : Obtention des permis de construire     
  • À partir de 2025 : Construction des ilots     
  • 2027–2028 : Livraison des ilots, des espaces publics et arrivée des premiers habitants

Retrouvez toutes les informations sur le projet porté par Nantes Métropole Aménagement : https://www.nantes-amenagement.fr/projet/pirmil-les-isles/#presentation